On the Blog

Posts Categorised: Progestin Progestogens

Beaucoup de médecins s’opposent de manière alarmante, à la progestérone pour les femmes qui viennent d’avoir une hystérectomie, dans la mesure où elles n’ont plus d’utérus. Ils prétendent même que la progestérone peut-être une source de cancer. Pourtant, avec ou sans utérus ni ovaires, une femme a toujours besoin de progestérone.

Ces médecins-là font une confusion concernant les différents progestatifs synthétiques tels que Provera et la progestérone bio naturelle comme le Natpro qui selon eux, se valent ! Si les progestatifs synthétiques peuvent contribuer au cancer du sein , aux accidents vasculaires cérébraux, aux crises cardiaques, aux maux de dos, aux sautes d’humeur, etc…, en revanche il n’en est rien avec la progestérone bio naturelle. La molécule de progestérone naturelle est identique à l’hormone produite par le corps, elles sont donc bio-identiques. L’utilisation de crème progestérone après une hystérectomie, protège les femmes des complications indésirables..

Les progestatifs de synthèse n’existent pas dans un état naturel puisqu’ils ont été créés en laboratoire. c’est pourquoi ils peuvent entraîner des myriades d’effets secondaires indésirables : lisez les contre-indications de l’hormonothérapie et de la pilule contraceptive.
Si la progestérone et les progestatifs étaient similaires, une analyse sanguine pourrait révéler un taux de progestérone en augmentation lors de la prise de progestatifs, ce qui n’est absolument pas le cas. Si la molécule était identique, les progestatifs seraient utilisés dans les traitements d’infertilité mais ils causeraient des malformations congénitales. Alors que la progestérone naturelle est la principale hormone nécessaire au développement du foetus durant la grossesse.

Pour comprendre pourquoi les médecins confondent la progestérone et les progestatifs, voici un bref historique du THS aux Etats-Unis, à partir du milieu des années 1960.

  • ‌L’oestrogène a été donné aux femmes ménauposées comme un remède antivieillissement.
  • ‌Des milliers de femmes sont mortes de cancer de l’utérus, en raison de la prise d’oestrogène.
  • ‌Les chercheurs ayant constaté que l’oestrogène doit être « contre balancé «  par la progestérone, mais cette hormone étant une hormone bio identique, donc ne pouvant être brevetée, ils ont créé une molécule de progestérone similaire ( les progestatifs ) .Très puissante, elle possède certaines propriétés de la progestérone. Mais, alors que la progestérone naturelle ne présente aucun effet secondaire négatif, ce n’est pas le cas concernant les progestatifs créés qui peuvent même être dangereux.
  • ‌Les laboratoires pharmaceutiques avides de gains, font la promotion de leur produit auprès de myriades de médecins. Ces derniers sont encore nombreux à ce jour, à ne pas faire la différence entre les progestatifs de synthèse et la progestérone bio identique. Les femmes qui atteignent la ménopause sont dupées par l’industrie pharmaceutique leurs médecins qui leur prescrivent un nouveau médicament qui combine les oestrogènes et les progestatifs, afin de les protéger contre. le cancer utérin et leur assurer une éternelle jeunesse
  • ‌Beaucoup de femmes ont des effets secondaires avec les progestatifs et arrêtent de les prendre! Leurs médecins leur affirment qu’à moins de devoir protéger leur utérus , elles peuvent prendre l’œstrogène seul
  • ‌Des millions de femmes ayant subi une hystérectomie prennent aujourd’hui de l’œstrogène sans les progestatifs.
  • ‌L’étude « Women’s Health Initiative » montre que le THS conventionnel (œstrogène et progestatif) augmente le risque de cancer du sein, la maladie cardiaque, la maladie de la vésicule biliaire et l’accident vasculaire cérébral chez les femmes.
  • ‌À l’heure actuelle, les médecins,  toujours en pleine confusion, disent  aux femmes qu’elles n’ont pas besoin de progestérone si elles n’ont plus d’utérus et que la progestérone provoque le cancer.
  • ‌Comprenez-vous comment les médecins se méprennent à ce point ? En effet, ce ne sont plus leurs manuels d’endocrinologie qui les éduquent mais les compagnies pharmaceutiques .C’est choquant de voir comment la confusion est provoquée par l’appât du gain.‌

Après une hystérectomie, les femmes ayant un THS conventionnel présentent un risque accru de cancer et d’AVC, en raison des progestatifs et des doses excessivement élevées d’œstrogène

Même les femmes qui ne prennent pas de THS ont un risque accru de mourir d’une maladie cardiaque, d’une maladie cérébrale ou d’une maladie osseuse, du fait de l’absence de progestérone.

Les hormones peuvent vraiment aider! Surtout si ce sont des hormones bio-identiques.
La progestérone naturelle, après l’hystérectomie, protège du cancer.

Contact Us

 

Get Your FREE "Expert Video Series"

© 2017 Crème de Progestérone bio-identique- All Rights Reserved